Texte pour peinture : Benoit

Benoît (peinture de Lamauss, à voir absolument ici)

Ma copine était pas là,
Alors je suis venu avec mon Néphrolépis. Né-phro-lé-pis ex-al-ta-ta.
Je dis mon Néphrolépis mais en fait c’est le sien à elle.
C’est moi qui lui ai offert au mois de septembre, il était encore tout petit. Il a bien grandi depuis, incroyable comme ça pousse ces machins.
Au mois de septembre, la fleuriste m’avait dit « attention, cet hiver, avec le chauffage, il risque de dessécher, car c’est une fougère qui à l’habitude de l’humidité ».
Il n’a pas desséché, il est en pleine santé !
Faut dire, qu’il n’a pas fait si chaud que ça chez nous cet hiver. Je dirais plutôt : climat humide, tendu et froid.
Il paraît que c’est quand on s’en occupe pas trop qu’elles poussent le mieux, les plantes. Alors là ça doit être ça. Parce qu’elle ne s’est pas plus occupée de la plante que du reste.
Le Néphrolépis s’en porte bien. Il s’ex-al-te.
Même pas d’arrosage. Pas de pluie. À peine une larme par jour.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s