Texte pour peinture : Yves

Yves (peinture de Lamauss, à voir absolument ici)

Le problème des personnes aujourd’hui, c’est leur manque d’audace. Leur manque d’imagination. Fût un temps où les idées bouillonnaient dans toutes les têtes. Tous les jours il y avait des tas de réunions, de colloques, de rencontres autour de n’importe quel prétexte, d’où les idées jaillissaient en permanence comme d’un volcan. Ça partait même un peu dans tous les sens.
Chacun y allait de son invention délirante, de sa moulinette à vapeur, de sa révolution permanente. Aujourd’hui qu’est-ce qui se passe ? Où sont rendus tous ces rêves ? Les utopies ne vont pas plus loin que la haie en thuyas au bout du jardin. Les gens ne se retrouvent plus. Ne se parlent plus. N’imaginent plus rien de nouveau. Ne croient plus en l’action collective. Chacun se débrouille dans sa galère, avec un casque sur les oreilles, avec une capuche sur la tête ou un voile. Alors qu’avant les filles se battaient pour pouvoir se balader les seins à l’air et les garçons…bah les garçons aussi !
Ah, on a l’air bien malin, maintenant, avec nos jeunes qui ne communiquent plus qu’en réseau et qui ne voient plus les seins des femmes que dans les films pornos sur écran géant dans leur salon…
Je voudrais pas paraître nostalgique ou quelque chose du genre. N’empêche que je voudrais leur dire qu’ils sont vraiment mieux en vrai. Les seins des femmes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s