Perles de brume

La biche est partie loin dans le bois
Elle a laissé l’herbe repousser derrière elle

S’il faut qu’on ne vive qu’une fois
Alors celle-ci sera la bonne
Dans nos déserts surpeuplés
Il faudra vivre après tout

La fille danse sur les braises
Du feu de joie des retrouvailles
Elle lance sa jupe dans les flammèches
Devant ses amis éblouis

Ça danse, ça chante, avec le vin dans les verres
Avec l’amour dans les artères
Ici tout est pour rire et pour de vrai
Chaque minute laisse une trace

Dans des yeux calmes, dans un regard
Brillent les éclairs de bienveillance
La vie se vit à même l’instant
Sans générale et sans filet

Le vin coule doucement dans les gorges
Comme le sang foule sous les peaux
La vérité sort des bouches
Pourquoi se perdre en faux-semblants ?

Chacun profite de chaque goutte
de rosée luisant sur les brins d’herbe
Avec le jour qui point déjà
L’aube s’improvise en harmonie

Le temps respecte ceux qui en jouissent
Alors allons-y carrément
La jupe, la fille, le vin, le feu
Tout est à nous, si on le veut !

Et les pendules n’égrènent plus
Que de parfaites perles de brume

La biche est partie loin dans le bois
Elle a laissé l’herbe repousser derrière elle

007

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s