Lâche de Noé…

Miracle de l’amibe
Émotion de murène
Sourire d’éléphant

Sursaut de coccinelle
Colère de moucheron
Émoi de tourterelle

Qui est donc cet humain,
Qui caracole toujours en tête des défilés
Avec le verbe haut et le galon brillant ?
Qui est ce grand primate
Crochu, courbu, fourbu, cocu, foutu
Qui crache son mépris à tout ce qui l’entoure
Quand bien même ce serait le ventre de sa mère ?

Il est beau, le suprême ! Il évolue en prince au-dessus de la masse !
Lui qui ne voit même pas la merde qui le recouvre
Et qui parade au top des chaînes alimentaires !
Lui qui discrimine jusqu’à sa main gauche,
Jusqu’à son frère noir, jusqu’à sa compagne
Qui enseigne à son fils l’emploi de la Gégène !

Et oui, nous en sommes, et oui, j’en suis aussi
Et tous ceux-là avec, qui jouissent en safari
Et ceux qui pensent qu’un dieu s’est fait à leur image

Les animaux toujours entre humains sont insultes
Poule, porc, vautour, merlan, dinde, perroquet, macaque, baleine,
Limace, morpion, requin, cafard, vache, chienne, pie, moineau
Pour tous ces êtres là et toute la multitude,
Qui respire et qui vit et qui pleure et qui rie
Il est plus que grand temps de ranger nos breloques
Et de remettre en branle nos cerveaux magnifiques
Pour se souvenir que la vie est un cristal fin
Qui luit à l’infini à moins qu’on ne le brise

 

9pv6ikrmsqm7md6xp_3biillihg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s