Des hommes à la mer

Des hommes à la mer

Saluons-les ces capitaines de navires
rouillés qui ont
mouillé
nos côtes nous les ont chatouillé s’y sont
frotté les flancs jusqu’à sentir venir la lave du fond de leur cales
remonter en jets irisés
irritants éructant toujours plus avant vers les
criques
ces héros de tous bords de toutes berges
au ventre vide au regard plein de rides déambulant sur le pont glissant sous leur pelisse humide
traînant du mazout dans leurs soutes depuis le 15 août
dernier
à bout
de force mais féroces toujours
solides solidaires tant que la mer les tient
ces équipages otages qui sabordent la saison
des plagistes bagagistes et des juillettistes en location
tous ces
marins qui bouffent de la morue depuis Riga sur l’Erika
sur des bateaux-baleines hors d’haleine
qui dégueulent leurs tripes noires dans la bouche de
la Loire
tous ces
mêmes marins qui calanchent en cale sèche à Calais
épais comme des galettes avec rien pour tenir que du sel au palais
quand les armateurs arraisonnés jettent leurs armes
et disparaissent dans une lame
de fond
Saluons-les et finissons-en avec ces galions cette galère des mers
que ce soit sur une simple ou une double coque
de noix
leur misère est aussi dégueulasse
que la marée qui passe

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s