A la mer

A la mer

Comme dans les salines
Comme sous le vent des roses
Comme quand ça crisse sous les pieds
Comme dans le cri riant des mouettes

Comme un jour blanc, dans le sel blanc, sous tes doigts blancs
Comme un exode de palourdes
Comme on s’éloigne de la dune
Comme sur ta joue fraîche et piquante

Comme ce jour là où l’on se dit comme on est bien
Où l’on se dit y’a rien à faire, y’a rien à dire
Juste gober l’huître et l’embrun
Comme on est bien à même l’écorce

Comme ce jour là tout recommence
Le ressac vide la mer des sacs
Qui s’échouent écume de plastique
Tu mouilles ton pied dans une flaque

L’ouest nous fouette par rafale
On s’affale
A même la croûte de silice
Le temps s’arrête le temps d’une vague

Le soleil penche et c’est tant mieux
Je te regarde
Comme au travers le creux des mains
J’entends la mer dans tes yeux

Une réflexion sur “A la mer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s